Information : Please take a moment and visit your profile to choose a flag.

Crédit

Avatar de l’utilisateur
Québec blankslate
LES vévcippée
LES vévcippée
Posts in topic : 1
Messages : 12
Inscription : jeu. nov. 21, 2019 4:38 pm
Contact :

Crédit

Message non lu par blankslate » dim. déc. 15, 2019 12:37 am

Donner crédit à quelqu'un, c'est laisser s'effondrer son propre libre-arbitre au profit des croyances de cette personne à qui on donne crédit. Cela se nomme la crédibilité.


Une croyance est un enchevêtrement de faits et d'actions, qui misent ensembles, donne l'impression au débiteur (celui ou celle qui donne crédit) qui propage la croyance d'avoir autant de crédibilité que la personne qui a été créditée par le débiteur.


La crédibilité a donc un double-sens.
  1. Voler le libre-arbitre.
  2. Donner du crédit.
En vérité je vous le dit: n'est crédible que le sot. Car dans un monde mature, lucide, et intelligent, fait crédit au sot n'est qu'un geste de charité.


Si le besoin de croire donne la confiance, elle ne donne pas pour autant la sécurité. La sécurité est une technique. Et comme toutes les techniques, elle doit se rafraîchir avec le temps.


Or, beaucoup ne font pas la différence entre 'connaissance' et 'confiance'. Pour les uns, tout ce qui est 'scientifique' est digne de confiance. Ils accordent au processus scientifique beaucoup de crédibilité, car pour eux, ce qui est scientifique donne la sécurité. Mais puisque l'action d'être 'scientifique' n'est rien d'autre qu'une technique, ces personnes ont alors des pertes de mémoire sélectives puisqu'en donnant du crédit ils perdent leur libre-arbitre. L'absurdité entre vouloir rester dans les dogmes de croyances tout en cherchant la sécurité saute aux yeux.


Pour les autres, le crédit est vu comme un jeu. Les anciens schémas de pensée s'effondrent comme autant de libre-arbitre dépensé à outrance, pour ensuite revenir un à un dire coucou pour qu'on ne les oublie pas.

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité