Information : Please take a moment and visit your profile to choose a flag.

Nous devons éliminer les mauvais auteurs de la réalité.

Avatar de l’utilisateur
Québec fred
LES vévcippée
LES vévcippée
Posts in topic : 1
Messages : 6
Inscription : mer. juil. 17, 2019 1:54 pm
Contact :

Nous devons éliminer les mauvais auteurs de la réalité.

Message non lu par fred » sam. sept. 28, 2019 10:31 pm

Nous devons éliminer les mauvais auteurs de la réalité.

Un auteur est toute personne qui crée quelque chose. Un auteur peut être un artiste si l'objet de la création est une oeuvre d'art. Une oeuvre d'art peut être admiré, ou ignorée. Ce qui distingue un auteur de la réalité d'un artiste, c'est qu'un auteur de la réalité a besoin d'imposer aux autres ses créations.

Toute création implique qu'on peut la percevoir. Les perceptions font émerger des sensations, des sentiments et des émotions. Quand on se prend au jeu des ressentis face à la perception, on peut momentanément fuir la réalité pour embarquer dans le rêve. On dit des rêves qu'ils ne sont pas réels. Les rêves ne sont pas réel dans le sens où ce qui est créé dans le rêve n'est que le fruit privé de son observateur. Mais lorsque l'observateur s'enfonce trop profondément dans son rêve, il risque de ne plus pouvoir retrouver la réalité.
Et si la réalité n'était qu'un rêve?
Distinguer la réalité du rêve implique de pouvoir percevoir la réalité sans se laisser influencer par les émotions, les sentiments et les sensations. En ce sens, la réalité ne serait que la perception pure. Mais une perception pure est incompatible avec la prise de décisions. Car chaque décision impose un changement, et que chaque décision sur la réalité change en retour la réalité pour faire percevoir de nouvelles choses, on peut entendre que les émotions, les sentiments et les sensations sont un prérequis nécessaire pour pouvoir prendre des décisions. Donc, la réalité aura nécessairement une part de fiction, une part de rêve. Cette part de rêve ne sera pas la même pour chacun des individus qui composent la réalité. On peut alors dire que la réalité et le rêve sont les deux pôles de l'expérience humaine, et chacun se promène entre ces deux pôles.
Pour l'humain, le rêve est nécessaire à la réalité, tout comme la réalité est nécessaire au rêve.
Puisque l'expérience humaine se situe toujours entre le rêve et la réalité, les décisions humaines changent aussi bien la réalité, que le rêve. C'est alors impossible de décider que telle chose n'est que rêve, et telle autre, que réalité. Tous les humains, sans exception, sont alors des auteurs. Si pour la majorité des gens, le rêve n'est que fiction, ça n'empêche pas certains humains de créer ces fictions. Puisque qu'une fiction n'est qu'un objet d'art, et que pour être un objet d'art il faut exister dans la réalité, les artistes sont donc des auteurs de la réalité.
L'autorité d'un artiste ne s'étends qu'à sa fiction.
Un auteur de la réalité va devoir imposer sa création aux autres. Cette imposition se fait par l'influence. Quand l'imposition est imposé par d'autres moyens, on dit des rêveurs qu'ils sont en plein cauchemar. Un cauchemar est un rêve duquel on veut s'évader. Mais si on veut fuir un cauchemar, qui n'est rien d'autre qu'un rêve, et un rêve n'est rien d'autre que la fuite de la réalité, on doit d'abord réaliser que le rêve et la réalité ne sont que les deux pôles de l'expérience humaine. L'expérience humaine passe nécessairement par l'acceptation que nous sommes tous et toutes autorisés à être les auteurs de la réalité.
Les mauvais auteurs de la réalité.
Il y a de bons artistes, et de mauvais artistes. On dit de l'art que c'est subjectif. Ce qui peut passer pour un mauvais art pour les uns, peut être très apprécié par d'autres. Un auteur de la réalité va imposer son art aux autres. On pourrait dire que lorsque quelqu'un est obligé de percevoir quelque chose qu'il n'aime pas, qu'il est en plein cauchemar. Il y a donc de bons auteurs de la réalité, et de mauvais auteurs de la réalité.

Ce qui distingue un bon auteur de la réalité, c'est sa capacité à enrichir l'expérience humaine. Un mauvais auteur de la réalité va appauvrir les rêves des autres. Mais puisque le rêve est un pôle, et la réalité un autre pôle, une personne qui verra ses rêves appauvris verra aussi sa réalité appauvrie. L'expérience humaine de cette personne finira par devenir un enfer : elle ne pourra plus fuir quoi que ce soit.

Un très mauvais auteur de la réalité va appauvrir les rêves et la réalité des autres, au profit de sa propre réalité, de son propre rêve. Mais puisque le rêve n'est que le fruit privé de son observateur, la réalité finira aussi par être privée. Ce genre d'auteur de la réalité sera alors tout puissant dans son rêve, qui sera aussi sa réalité. Mais pour être un auteur de la réalité, il faut pouvoir imposer sa création aux autres. Mais s'il n'y a plus personne à qui imposer sa création, le rêve de ce très mauvais auteur va s'appauvrir indéfiniment. Ce très mauvais auteur va alors être en plein cauchemar, puis en enfer, et personne ne pourra plus lui imposer quoi que ce soit. Cet auteur devra alors accepter d'avoir creusé sa propre tombe. Il ne pourra plus décider de quoi que ce soit. Il n'y aura donc que perception pure, et cet auteur aura disparu.

On peut alors dire que les très mauvais auteurs veulent tout faire disparaître, car ils sont de très mauvais auteurs, et qu'ils ne peuvent même pas supporter leurs propres créations.

Nous devons alors les aider à soit ne plus être de très mauvais auteurs, ou bien à éviter qu'ils ne récidivent dans leurs très mauvaises créations.
J'attends vos suggestions. :mrgreen:

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité